Forum

Index » Le café de la gare » EAD sur le Massif-Central/Cévennes/Nîmes et Alès

Avatar
Par J4M
Le 26/03/2019 à 18h19

Bonsoir aux membres du forum.

Bonsoir MarcEnVoyage,

Voici la question concernant la circulation des EAD sur les Cévennes, ou le Massif Central, ou entre Nîmes et Alès.

Voici la réponse très particulière prenant en compte le contexte géographique de zones qui recevaient des matériels en fin de vie entre 1945 et 1968.
D'une manière un peu ironique, le Massif Central a hérité par tradition des matériels en fin de vie et qui se dirigeaient en amortissement ; le "politiquement correct" m'interdit notamment en direction de PapyTrainZ de parler de zones considérées comme mortes ou poubelles, sous réserves.
Plus récemment, l'actuelle Présidence de la Région Auvergne-Lyonnais (Laurent WAUQUIEZ) a mis fin à certaines circulations de lignes et c'est à ce titre que nous nous inscrivons dans le schéma vraiment très historique des réseaux bretons des années 1970.

Dans le Sud de la France, les EAD ont circulé dans les Alpes sur Briançon (X-4300/4500), sur Coni (X-4900/4500), dans la PACA de manière générale.

Ces Caravelles/EAD comportaient plusieurs séries : X-4300/4500/4700/4900/4650/...

Mais, à titre ponctuel et exceptionnel, ces mêmes autorails pouvaient se retrouver à titre exceptionnel sur le Massif Central. Sur la motorisation des EAD, la déclivité des rampes fait tousser la motorisation répartie sur l'un des 2 éléments de la rame Caravelle (X-4300/4500/4700). L'exception provient toutefois de l'X-4900 basé à Marseille et qui se retrouve en fin de carrière en Normandie avec 2 motorisations réparties sur 2 des 3 véhicules.

Par exemple, nous retrouvons sur la PACA le cas particulier de Cannes-Ranguin.

http://autorails.free.fr/f4300cr1.htm

Le cas très particulier des Panoramiques fait que ces 12 autorails (X-4200) se sont retrouvés sur les dépôts de Nîmes et de Marseille. Donc, le Cévenol a reçu des Panoramiques assorties à des remorques d'autorails.

Dans tous les cas de figure, sur le Massif Central ou dans les Alpes, la constante n'est pas le matériel, mais l'état des voies et des ouvrages d'arts, avec la possibilité de mort de la ligne Grenoble-Veynes qui draine 1000 personnes par jour. Les rails, le ballast, les ouvrages d'art, tout est à refaire.

Le cas du Massif-Central est tout aussi problématique avec la fabuleuse trouvaille de rail Vignol d'avant-guerre sur certaines sections. Donc, idem pour une région qui sera une région de tourisme certes, mais une région de retraités aussi avec des gares et des postes qui ferment ; et n'oublions les femmes qui font plus de 50 kilomètres pour accoucher...

Mais pas de Caravelles sur le Massif Central, mais des X-2100/2200/2400/2800/3800/4200.

Sur les remorques d'autorails, voici mes sources :

http://www.trainzfrisson78.com/pages/materiel_divers.html

http://fred24.pagesperso-orange.fr/pages/materiel.html

https://ldtrainz.jimdo.com/remorques/

https://www.dreco.fr/reskins/

Bonne soirée.

J4M.



Edité par J4M Le 26/03/2019 à 18h28
   

Index » Le café de la gare » EAD sur le Massif-Central/Cévennes/Nîmes et Alès

Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté