Forum

» Vos créations de ligne »

Avatar
Par Pat - Le 01/04/2017 à 12h55

Reprise du message précédent

Bonjour

Je suis avec grand intérêt la restauration de la map Paris-Brive il est vrai que j'ai essayé de faire une map très longue
avec l'objectif qu'elle soit jouable du coup je l'ai simplifié un maximum tout en restant sur une impression de réalité.
Pour ma part je suis passé sur TANE sa donne une autre dimension à la map fluidité distance d'affichage des
avancées vraiment significatifs de plus le SP2 devrait amplifier tout ça. J'ai changé la signalisation pour une lumce
avec drapeau dans les virages plus conforme, rajoutés des priorités et amélioré diverses choses.
Pour la mise en ligne pas de soucis je te donne mon accord .
Mon site est fermé pour manque de temps .
Prochainement je mettrais une vidéo de Vierzon - Moulins prolongement de Paris Austerlitz - Moulins .
Bon courage Pat

Bourges

[URL=http://www.casimages.com/img.php?i=17040101113214277614957215.jpg][/URL]

[URL=http://www.casimages.com/img.php?i=17040101114214277614957220.jpg][/URL]

Saincaize

[URL=http://www.casimages.com/img.php?i=17040101113514277614957217.jpg][/URL]

[URL=http://www.casimages.com/img.php?i=17030511094714277614894169.jpg][/URL]

Moulins

[URL=http://www.casimages.com/img.php?i=17040101114014277614957219.jpg][/URL]

[URL=http://www.casimages.com/img.php?i=17040101113814277614957218.jpg][/URL]



Edité par Pat Le 01/04/2017 à 13h00


   
Avatar
Par J4M - Le 01/04/2017 à 14h59

Merci pour la réponse,

J'ai vu les trois produits Paris-Brive, la LGV Tours-Paris, et Paris-Creil.

C'est déjà très crédible.

Et cela va bien au-delà de ce que l'on pouvait attendre : j'ai un très gros respect pour le travail qui m'a littéralement laissé sur place, ne serait-ce que par le nombre d'heures de travail (plus d'un millier d'heures en termes de probabilité).

Je reste sur la zone TrainZ 2009/2010. Pour TANE, c'est pour plus tard, car on ne dit jamais : "Fontaine, je ne boirais pas de ton eau".

Sur la signalisation, je n'ai pas rencontré de défauts majeurs. Simplement, ces règlements S1a/b/c/... s'interprètent et même l'INFRA procède de la sorte.
Si, par contre, j'ai procédé à la redondance de certains TAB, avec la pose de crocodiles, comme dans la réalité.

Je prends le temps de faire la chose.

Bonne journée,

J4M.

-------------------------------------------
Edité le Samedi 1 Avril 2017 à 19h46

Bonjour PAT,

Le travail effectué aujourd'hui part de TrainZ 2009. dont on reprend l'intégralité de la map sur TrainZ 2010 (build 49933).

Dans la pratique, vous devinez qu'il n'est pas possible de reprendre l'intégralité du plan de voies, donc aller uniquement à ce qui est nécessaire (plus de 1100 km de voies).

Il faut souligner l'excellence du travail déjà accompli.

L'application a permis de forcer l'IA de TrainZ dans ses limites qui ne sait pas faire court dans le choix de ses trajets : par exemple, le recours optionnel des voies de garage comme zones de tranzit.

C'est le cas sur Brive de la voie du SERNAM et de deux voies de remises près du BV, donc pose de priorité de type 3.

L'IA de TrainZ ne sait pas faire court...
Inutile de préciser que j'ai balancé les trains à la volée, pour savoir ce que le système avait dans le ventre.

Le travail est lent et minutieux.

Vitesses entre Brive et Limoges.

110 km <= VL <= 120 km/h.

Zone de Brive-la-Gaillarde.

Sur les test, intervient la gestion des conflits sur les aiguilles à poser et celles qui sont oubliées.
Ne parlons de l'option TJD totalement à proscrire, si l'on ne veut pas faire tousser les bogies des machines.
Chacun connaît les TJD de Brétigny...
J'ai eu le même problème et j'ai shooté plus d'un convoi : la solution réside dans la pose d'appareils de voie en vis à vis.

Sur la signalisation de Brives à Limoges, je n'ai pas touché à grand chose, car il n'y a rien à dire.

Entre Brive et Limoges, la seule modification introduite d'Est en Ouest était la desserte des faisceaux de petites gares, où en amont, ainsi qu'en aval, il a fallu implanter des signaux BAL de type G ou H (selon les cas).
J'ai été bluffé par l'implantation des leviers d'aiguillage de la SNCF originels.

Et avant les signaux de type G ou H, l'implantation de signaux de type E BAL, ainsi que l'introduction des limites de manoeuvres, et des stationnements de YOYO, et de butoirs amont et aval qui verrouillent ces installations.

Il a fallu intégrer les anciens postes de type SAXBY sur les installations de taille moyenne et petite : options anciennement existantes sur ce type de ligne, car l'aiguilleur ne coûtait rien entre 1937 et 1968.
Ces postes SAXBY sont des repères de zone, via "Control F".

Brive dispose de son triage en cul de sac totalement opérationnel.

Brive dispose de son grill machine totalement accessible, vu que j'ai dû neutralisé provisoirement le dépôt, en attente de la zone de fabrication de traverses INFRA Rail.

J'ai naturellement dû tricher sur la neutralisation du dépôt de Brive avec les fonds de décor en spline.

Les tests se sont déroulés du triage de Brive à la Gare de Brive, de la Gare de Brive à Allassac, de la Gare de Brive au niveau triage MARATHON de Brive.

Brive est entièrement accessible sur tous ses faisceaux, et sa gare, avec une extension direction Toulouse, d'un faisceau triage de type MARATHON dont les tests ont été des succès (3400 mètres orientés Sud et masqué par un tunnel électrifié).

Le dépôt de Brive est temporairement neutralisé.

La zone INFRA Rail reprendra la base de travail de TrainZWorld avec son usine à rail.

La zone INFRA Brive reste à définir, notamment avec le stationnement des Uas*21 et Us*40 en traction INFRA.

Par contre, j'ai retrouvé la petite ligne à VU qui va l'Ouest, un tout petit peu au-dessous de la ligne qui va vers Limoges : mise en oeuvre d'une voie de type SNCF en vieux ballast gris référencé.

Limites de vitesses et panorama visuel.

Entre Limoges et Brive, j'ai vu l'implantation des vitesses se situant entre 110 et 120 km/h, ce qui est très en progrès par rapport en 1968, où la vitesse réelle était celle des BB-4100 ou des Z-4100/4400, sauf qu'intervient entre temps les dévers de voie que vous connaissez.

Dans la réalité, les Biquettes et autres, les 141F/R n''étaient pas à 100 km/h.

J'ai eu recours à des TAB KM en mat avec escalier de manière à situer les zones avec les mentions comme "KM 451", dès lors qu'il faille recourir des requêtes via "Control F".

Donc gros travail et j'ai parcouru la ligne, non pas en machine, mais à "pied" afin de mieux déguster les réalisations.

Le plus bluffant est la pose des éoliennes.
Je me suis placé bien avant de la gare concernée et c'est too much.

D'autres points aussi, comme la transition des tunnels, vraiment très fort, notamment avec la Vézère.
C'est du visuel à l'état pur.

D'autres points aussi, comme l'implantation des ponts plutôt très exactes, car j'ai comparé avec le réel.

Zone de Limoges.

Je suis sur Limoges où le gros du travail va commencer.

J'ai retrouvé la sous-station en approche Sud, après le tunnel Sud.
Pour l'instant, je me souviens également de préconisation de pose d'autres dispositifs de ce genre sur ce complexe : principe de redondance.

D'où la nécessité de recourir à mes plans pour avoir un plan de voie précis.

Sur la bifurcation Sud de Limoges, la vitesse de référence a variée en fonction de l'INFRA : 60/70 km/h.

C'est ce qui fait que j'ai remplacé votre signal BAL de type B avec TIDD, par un signal de type G avec TIDD.

J'ai regardé également la sortie de la courbe avec un MK_100.

Le conducteur "pleine ligne" tractionne sur une machine très pendulaire- Alstom fait des progrès).
On suppose que l'INFRA a installé un sacré dévers (zone de bif jouxtant les deux ponts de génie civil).

J'ai eu également un problème d'interprétation sur cette sortie dont j'ai le souvenir de l'avoir emprunté, via une approche voie banalisée sous le tunnel Sud, sur les deux voies du tunnel Sud.

Tout est normalisé en fonction du type de l'appareil de voie et de ses accès en voies déviée/directe.

J'ai changé également les vitesses de sorties des quais de Limoges, de 70 km/h à 60 km/h, avec la conséquence que cela peut avoir sur la dotation des TIV.

Pour l'instant, dans la pratique, il ne faut pas perdre que la dotation actuelle de nouveaux appareils de voies, notamment dans le Midi, a amené à des restrictions notables de vitesse de franchissement, alors que les aiguillages sont récents : financement par le Conseil Régional Midi-Pyrénées...

Zone de Etampes.

Sur la sortie Sud d'Etampes, en direction de Saint-Martin d'Etampes, j'ai maintenu votre signal d'accès (signal BAL de type B avec TIDD) vers la dernière gare d'accès du RER-C.

Pas de contraintes opposées, sauf que je n'avais pas encore implanté la transversale des voies en direction d'Angerville.

Par contre, je n'ai pas encore traité la zone complète d'Etampes avec la modification de la sortie Sud vers les Aubrais.

Le point positif réside dans le fait que Franklin JARRIER m'a permis d'éviter le scénario d'une zone de manoeuvre.

Dans les faits, la réglementation SNCF a sans cesse changée...

Et 22 règlements de sécurité, sans compter l'OHSAS 18001.

Zone de Juvisy.

Il s'agit de faire passer une rame RER-C sur le faisceau RO/RA, via une zone LM, sans polluer le trafic voyageur.


J4M.



Edité par J4M Le 01/04/2017 à 19h46
   
Avatar
Par marcenvoyage - Le 02/04/2017 à 07h01

Bonjour Pat,

vous aller finalement reconstituer la route du "Thermal Express" Paris-Austerlitz - Vierzon - Moulins - Clermont-Ferrand - Le Mont-Dore ☺

Je m'incline auprès de ce que vous aviez fait jusqu'à present.

😀

Faudra-t-il convertir en Trainz NewEra? Ce serait embêtant car je viens de commencer en Trainz2.

Poyr cela je souhaite à l'instant de conduire mon train en version actuellecesperant pouvoir eleminer les défauts (KD3 qui manque).

----

Je nexclue pas passer en TNE. Peut-être sera-t-il d'interret de fusioner les maps Paris-Tous avec Paris - Orléans - Vierzon - Brive / Bourges - Saincaize - Moulins - (Clermont-Ferrand) en y mettant les liens entre
- Massy-Palaiseau et Choisy-le-Roi (Grande Ceinture)
- Orléans - Tours
- Tours - Vierzon -(Bourges - Moulins)

facultativement: Brétigny - Dourdan - Vendôme - Tours :)


-------------------------
marc-en-voyage
Facebook    
Avatar
Par J4M - Le 02/04/2017 à 15h38

Bonjour MarcEnVoyage,

Pour l'instant, la problématique de la conversion des applications et des autres éléments est en train de se résoudre.

Donc, autant faire voisiner, en attendant les deux TrainZ, TrainZ 2 et TANE.

TANE est très graphique, sauf que l'inconnu se pose par sa relève NEXT.

TANE est un bon produit, donc à ne pas négliger.

Les deux systèmes peuvent exister sur un même HDD, pas de contre-indications, sauf "débats entre les anciens et les nouveaux".

Sur la liaison des deux maps (Paris-Tours & Paris-Brives), plusieurs options sont possibles :

- faire une liaison Est-Ouest de 114 km d'Est en Ouest, en régime BAPR, de Vierzon à Tours (la ligne est en 25 km) ;

- faire une liaison en VU de Dourdon, en passant par la gare de Vendôme en voie classique, soit plusieurs centaines de kilomètres (sous réserves) ;

- faire une liaison en partant de Savigny-sur-Orge (RER-C), soit moins d'une heure de trajet, sur une base de 100 km/h (sources Franklin JARRIER) ;

- faire une liaison en partant de Choisy-le-Roi, via Orly RER-C : sources Franklin JARRIER.

Sur les options RER-C, ce sont les plus courtes.

Raccordement au RER-B12

Avantages de la solution Choisy-le-Roy :

- le tracé traite des gares de pleine ligne ;

- les deux applications sont en altitude 0 mètre, dès lors que l'on prend la précaution de faire une jonction de test entre Choisy et Massy.

Option RER-C12

Avantages et désavantage de la solution Savigny-sur-Orge (ligne C-12) :

- mise en oeuvre de la boucle de desserte Sud menant à la BIF de la Faisanderie ;

- dessin sommaire du complexe de Orly, via Rungis, l'astuce serait donc de simplifier le plan de voies, en introduisant dans un premier temps la gare de Orly avec une simplification de son aéroport ; en introduisant, dans un deuxième temps une simplification du faisceau triage de départ/réception de Rungis ;

- la ligne au départ de Massy peut être pris en niveau 0 mètre ;

- la ligne au départ de Savigny-sur-Orge peut être pris en niveau 0 mètres, sous réserves d'avoir à redescendre au même niveau l'après bifurcation de Savigny vers l'Ouest.

Sur les deux options Savigny-sur-Orge et Choisy-le-Roy, ce sera la faible longueur du tracé qui sera à favoriser.

Option Dourdan-la-Forêt (RER-C4)

Sur l'option Dourdan-la-Forêt, mais en terminus RER-C (C4), ne pas oublier le faisceau (INFRA/LGV) GE 2 qui alimente la ligne LGV en ballast.

La ligne passe ensuite en voie unique moins de 1000 mètres après vers le Sud-Ouest.

Il faut faire à l'issue de Dourdan-la-Forêt un tracé de test, en perdant pas de vue qu'il peut y avoir un décalage en kilomètres, entre Paris-Montparnasse et Paris-Austerlitz.

Par contre, l'avantage réside sur la présence des gares de campagne qui présentent un certain intérêt.

<span style="text-decoration: underline;">Nota : </span>les tutoriaux de Pat Gérard existent sur la transposition des reliefs par défaut, sous réserve que l'on accepte l'option "0 mètre".

<span style="text-decoration: underline;">Nota :</span> il suffit de kilométrer la distance entre les gares avec des gabarits sous forme d'assemblage de rames TGV : 1 kilomètre égale à 5 rames de TGV/PSE.
J4M.

-------------------------------------------
Edité le Dimanche 2 Avril 2017 à 16h23

Je suis en train de parcourir Dourdan (RER-C) à Voves (raccordement LGV-Atlantique) :

Voici les établissements traversés :

- Sainte Mesme : bâtiment visiblement détruit, mais avec une zone marchandises ;

- après le franchissement de l'autoroute Aquitaine, la gare d'Anneau qui comporte une zone INFRA/LGV, dont la pointe Nord mène vers la bif de Conneré ;

- Santeuil : BV désaffecté, mais présent ; '

- Allonnes : BV désacffecté, mais activité céréalière possible avec silos ;

- Voves : ancienne ou actuelle base LGV, avec une bifurcation en direction du Sud-Ouest .

- Bonneval : en prolongement de la LGV (halle ferroviaire de type FET)

- étoile ferroviaire de Chateaudun ;

- Cloyes avec BV à 2 voies ;

- le Pressoir avec BV neutralisé ;

- Fréteval avec BV à 1 voie ;

- Pezou avec BV à 2 voies, et EP de type céréaliers avec dessertes ;

- EP de Moncé ;

- étoile ferroviaire de Vendôme, avec ligne en VU direction Paris-Austerlitz en liaison directe X-72500 ;

- gare détruite de Mondétour avec BIF orientée Ouest, et Sud-Ouest direction Tours ;

- gare de Saint-Amand-Longpré à 1 voie, mais avec les restes d'un faisceau marchandises ;

- croisement LGV orientée légèrement du Nord au Sud, avec VU allant du Nord-Est au Sud-Ouest (la zone comporte un quai INFRA pour DU-84/94), et raccordement Sud sur la LGV ;

Et vous pouvez poursuivre jusqu'à Tours...

Par contre, au niveau de la topographie après la sortie de Tours, direction Paris-Austerltez, via Vendômes, en voie unique, faîtes attention à la hauteur des zones à vigne similaire à ce que l'on trouve sur Montlouis sur Loire.

Allez MarcEnVoyage, un petit voyage sur une ligne à VU de France : et en plus, avec un train à destination de Paris.

J4M.

- gare LGV de Vendôme-Villiers, en orientation Nord-Ouest ; ...



La trajectoire suivie permet effectivement prendre un axe Sud-Ouest, pour passer en Sud-Sud-Ouest.

La constante, à partir de Demainville notamment, permet de suivre l'axe LGV avec une VU.

J4M.

-------------------------------------------
Edité le Lundi 3 Avril 2017 à 02h55

Bonsoir MarcEnVoyage,

Je vous ai fait parvenir les fichiers de paramétrage.

Sur l'outil informatique qui vous demande une autorisation d'accès, c'est fait.

Tenez-moi informer.

Cordialement,

J4M.



Edité par J4M Le 03/04/2017 à 02h55
   
Avatar
Par marcenvoyage - Le 04/04/2017 à 05h49

Bobjour J4M,

Der retour sur la Paris-Brive:

Jai réparé la caténaire aux Aubrais en soulèvent le terrain au dessous de la voie sans faire temps de dégâts ☺

De plus j'ai aussi réaligné les voies PLM traversant la Seine au nord de Juvisy.

Ce que je ne parviens mas a résoudre:

Construction d'un pont traversant la Seine. De mele pour un plancher en beton au niveau des vois. Je ne trouve plus vos onstructions comment faire.

Meme difficultés pour installer les murs entre les Aubrais et la Loire.


-------------------------------------------
Edité le Mardi 4 Avril 2017 à 06h21

Bobjour J4M,

Der retour sur la Paris-Brive:

Jai réparé la caténaire aux Aubrais en soulèvent le terrain au dessous de la voie sans faire temps de dégâts ☺

De plus j'ai aussi réaligné les voies PLM traversant la Seine au nord de Juvisy.

Ce que je ne parviens mas a résoudre:

Construction d'un pont traversant la Seine. De mele pour un plancher en beton au niveau des vois. Je ne trouve plus vos onstructions comment faire.

Meme difficultés pour installer les murs entre les Aubrais et la Loire.



Edité par marcenvoyage Le 04/04/2017 à 06h21


-------------------------
marc-en-voyage
Facebook    
Avatar
Par J4M - Le 04/04/2017 à 19h44

Bonjour MarcEnVoyage,

Je suis sur la fameuse rampe en partance de la gare de Juvisy à Brétigny.

La rampe en question ne peut être utisée que dans le sens Sud, direction Brétigny.

La rampe ne donne pas en direction Nord : je fais ma correction point par point, mais Tz 2009.

J4M.

-------------------------------------------
Edité le Mercredi 5 Avril 2017 à 05h39

Bonjor MarcEnVoyage,

(En phase de mise en oeuvre du dépôt RER-C des Ardoines).

Jolie photo avec les rames si cela était à faire.

Le gros des accès de Juvisy sont dégagées au Sud, comme au Nord.
Le tiroir de dégagement vers le Sud est créé, afin de remiser les rames vers l'ancien Triage de Juvisy.

Le cas de cette rampe située de le Sud : cette rampe ne peut pas être prise en arrivant de Brétigny, mais en partant de Juvisy.
Attention au positionnement des marqueurs jaunes de sens.

Un point important : sur une phase de manoeuvre des rames, il faut prévoir un marqueur de type SAS, agrémenté d'un marqueur rouge qui positionne le butoir par rapport à la map.
Il s'agit d'une modification de la zone Sud de Juvisy où il a falu gréer un tiroir de manoeuvre, car l'insertion d'une zone LM est rigoureusement impossible notamment en direction des voies paires menant vers la gare.
La zone LM est donc à proscrire : une rame dans chaque sens et toutes les 5 minutes.

L'approche générale est de dégager les quais, ensuite les voies d'accès Nord et Sud : indépendamment des complexes de type Juvisy, Brétigny et Etampes.

Ces 3 complexes sont les clés de la desserte Sud du RER-C, avec aussi la desserte des grandes lignes, et des anciennes prestations banlieues.

Sur les contraintes liées aux embranchements particuliers et SNCF, plusieurs paramètres à prendre en compte :

- sur Athis-Mons, une zone de stockage SNCF est présente avec une aiguille positionnée vers le Sud : sur ce type de circulation, il est impossible d'aménager une zone LM en prenant en compte le passage d'une rame RER-C toutes les 5 minutes par sens.
Cela signifie qu'il faut mettre en oeuvre un jeu d'aiguillages traversal orienté du Nord-Est au Sud-Ouest.
Attention à la mise en oeuvre des carrés FET sur les sens de circulations à protéger.
Autre point, éviter les TJD, par contre les TJS ne posent pas de problèmes particuliers, car bien plus légers à gérer ;

- en remontant vers Paris-Austerlitz, il y a l'embranchement particulier de Choisy-le-Roi : même caractéristique qui interdit la mise en oeuvre des zones LM.

Sur ces EP, il conviendra de verrouiller les voies secondaires par des heurtoires, avec des aiguilles positionnées par défaut en position de sécurité.

Le cas des Ardoines est à considérer :

- la photo vers le Sud prévoit exclusivement un approvisionnement des rames vers le Sud, mais non leurs rentrées, car Massy gère un autre atelier ;

- ce dépôt est un atelier protégé par un PIVOS qui gère les manoeuvres en interne : ne pas l'oublier ;

- la nature même du site, établissement ferroviaire à caractère industriel, impose de prévoir une installation de retraitement des eaux ;

- sur la zone de 4 voies supposées accueillir les Z5600/8800 en configuration 6 éléments, il faut regarder s'il y a possibilité de changer l'atelier court actuel par des bâtiments de la FET : bati_EdSp (1 à 5).

Je dois balancer les tests vers Juvisy (RER-C & RER-C), suite au remaniement des voies d'accès en provenance de Orly.

Et bientôt des photos à venir.

J4M.

-------------------------------------------
Edité le Mercredi 5 Avril 2017 à 06h00

Bonsoir MarcEnvoyage,

Ce pont est caractéristique au sens oû il comporte 4 voies traversant la Seine.

Sur le pont traversant la Seine, si c'est celui de Juvisy Nord-Est, voici la référence par défaut à remplacer : pont-4voies (kuid166318) : ce pont est fourni sur la dotation de base de Tz2010.

Voici pour le pont menant vers Villeneuve.

J4M.



Edité par J4M Le 05/04/2017 à 06h00
   
Avatar
Par marcenvoyage - Le 06/04/2017 à 13h37

Une question sur PAZ - Orléans - Vierzon.
Il y a sur les sections V200 plusieurs PN.

Comment est-ce possible? Il me semble qu'ils sont interdits a delà de V160, ou a-t-on baissé la VL a 160?

Merci d'avance pour les réponses


-------------------------
marc-en-voyage
Facebook    
Avatar
Par J4M - Le 06/04/2017 à 15h28

Bonjour MarcEnVoyage,

En 1968, sur l'Aquitaine "Paris-Bordeaux", le train tracté par une BB9282 à 9288 parcourait des sections à 200 km/h, sauf que toutes les sections n'étaient pas à 200 km/h : et dès lors qu'il y avait du 200 km/h à l'époque, la suppression des PN n'a pas été automatique.

Sur la map de PAT GERARD, la vitesse moyenne de référence entre Brive et Limoges se situe entre 110 et 120 km/h, sauf que le tracé est à géométrie variable, alors que de Cercottes à Guillerval, on a de la ligne droite avec une inflexion vers Etampes après Guillerval.

En France, la suppression des PN, indépendamment des vitesses, est progressive et systématique, et cela peut importe les vitesses pratiquées : nous parlons bien de préconisations de sécurité, et non de réglementations de sécurité.

La préconisation introduit ce qui est souhaitable, mais non imposée.

La réglementation ou la législation introduit ce qui doit être introduit.

La SNCF dispose de 22 règlements de sécurité, dont les fameux S1A/B/C/... qui causent des frayeurs eu égard de leurs mises en oeuvre.

Sur la section Angerville à Cercottes, la suppression des PN s'est faite en concertation avec les régions concernées, car nous parlons bien de prestations de type TER/Interloire/GL : je vais les chercher et je les supprimerai dès que trouvés, et hop "ha terminado" les PN en ballade.

On parle donc au plus petit coût d'une somme de l'ordre de 500000 Euros aujourd'hui, avec la substitution d'un pont rail.

Les coûts de suppression sont partagés entre la SNCF/RFF/Régions, d'où la même problématique de financement que les ronds-points routiers par les grandes surfaces : ...

La section Angerville à Cercottes permet le 200 km/h, car l'armement des voies est revue à la hausse.

La sortie Nord de Guillerval introduit un signal BAL de type A clignotant, précisant un renvoi aux vitesses de marches usuelles précisées dans les règlements de sécurité de la SNCF.

Je suis tombé sur des annexes techniques précisant la mise en place d'IPCS

La section de Cercottes à Etampes n'a donc pas toujours comporté 3 voies en standard de base, mais antérieurement 2 voies avec de l'armement bois entre 1960 et 1970.

-------------------------------------------
Edité le Jeudi 6 Avril 2017 à 15h42

Bonjour MarcEnVoyage,

Sur la vitesse du Paris-Limoges, je crois me souvenir que l'axe a été oficiellementdéclaré comme structurant avec des améliorations à introduire au niveau des vitesses, et des PN à supprimer : sauf que les enveloppes au niveau des intervenants restaient à définir (SNCF/RFF/Régions/Ministère des Transports).

Des tests de pendulation ont eu lieu avec des TGV modifiés de manière à desservir les voies classiques comme l'axe Limoges, sauf qu'il fallait introduire également les dévers sur une ligne qui en zig-zag, et à profil tourmenté.

La pendulation des rames est connue car les séries ETR italiennes pratiquent ce genre de sport.

La sortie Nord de Limoges comporte des sections à 200 km/h :

- la pratique est possible dès lors que toutes les conditions de sécurité sont remplies, cela signifie retour à 160 km/h dès lors qu'un paramètre est au rouge ;

- toutes les sections entre Les Aubrais et Limoges ne permettent pas le 200 km/h ;

- le train dit Capitole de 1968 met 5h56mn pour parcourir non pas Limoges, mais Toulouse ;

- la vitesse commerciale de l'époque présente sur l'affiche SNCF est de 220 km/h, sauf que la vitesse en question correspond à la série BB-9281 à 9288 (220 km/h) et à la série BB-9291 à 9292 (250 km/h), ainsi qu'à la série CC-6500 (couple GV) ;

- mais, le plus important est de revoir les fameux dévers de courbes.



Edité par J4M Le 06/04/2017 à 15h42
   
Avatar
Par marcenvoyage - Le 06/04/2017 à 17h13

<img src="/upload/wp_20170406_16_40_04_pro.jpg" alt="" />

Bonjour J4M,

En redessinant les murs dans la tranchée d'Orléans j'ai éliminé par mégarde mes horaires<img src="/images/smileys/sad.png" alt=":(" class="smiley" />

Je profite donc de retracer mes trains.
Cette fois-ci je fort simplifié les parcours.
Il s'agit là des trains que je veux croiser avec le mien ex PAZ vers 5:30 a destination de Brive.

Par heure trois trains se suivent:
- voyageurs GL (priorité 1), 160 -200 km/h
- TER (priorité 2), 130-160 km/h
- Fret (priorité 3), 80-120 km/h

Led trains de priorité 2 et 3 ne parcourent pas la totalité du POLT, mais une partie:
- Brive - Vierzon (-Tours C)
- (Bourges P -) Vierzon - Paris Fret C
- (Bourges P -) Vierzon - Orléans - Tours C
- (Tours P -) Les Aubrais - Paris Fret C
- (Tours P -) Les Aubrais - PAZ TER auto-destruction
- Dourdan P - PAZ TER auto-destruction


--
Deux autres 'Portails' pour le trafic que ne touche pas les voies de la POLT:

Pour le RER C et les 4 destinations je conçois une cadence de 30 pour chaque ligne par sens.

Pour le Fret faisant Orly - Juvisy

---

-------------------------------------------
Edité le Jeudi 6 Avril 2017 à 18h41

Question suivantes:
En gare mes trains s'immobilisent nounours en plein milieu du quai. Cela fait drôle quand un TGV PSE avec 8 voitures se trouve en dehors du quai avec ses voitures en queue. Je parle d'unités soli et non doubles!
Peut-on rapporter la position d'arrêt au moins d'un tiers de sa longueur vers l'avant?

De plus j'évoque y mettre des portails P et C (Périgueux) a la sortie sud de Limoges ou une boucle pour y faire circuler des TERs (Périgueux - Limoges - Montluçon)



Edité par marcenvoyage Le 06/04/2017 à 18h41


-------------------------
marc-en-voyage
Facebook    
Avatar
Par J4M - Le 07/04/2017 à 01h09

Bonsoir MarcEnVoyage,

Voilà la solution, zone par zone.

Sur Limoges Sud, après le tunnel de sortie, vous avez une bifurcation :

- si vous allez tout droit, vous pouvez mettre deux portails, soit une boucle, soit une réserve de rails pour stocker des rames ;

- si vous allez en direction de Brive, c'est peine perdue.

Sur la longueur des quais et des arrêts des rames, voici les paramètres :

- Pat numérote ses gares de 01 (Paris-Austerlitz), en passant par 09 (Juvisy), jusqu'à 68 ;

- vous faîtes "Control F" et vous avez la liste des repères de PAT GERARD (Nord01 à Nord 68) et (Sud 68 à 01), et vous cliquez dessus, ce qui vous évite de parcourir toute la ligne, car vous en aurez pour une heure ;

- partant de 01 à 68, vous utilisez le marqueur rouge, en commençant par 01 (Paris-Austerlitz/15voies) et vous numérotez tous vos voies comme cela "01-01-N-PAZ" ou "01-01-S-PAZ" : vous placez vos marqueurs rouges bien avant la fin du quai de manière à placer toutes vos rames ;

- "01" signifie PAZ, "09" signifie Juvisy, "68" signifie Brive ;

- "01" signifie que vous êtes sur la voie sur quai ;

- "N" signifie le Nord ; "S" signifie le Sud ;

- le cas de TGV en rame simple amène donc ce symbole "TGV1" ;

- le cas de TGV en UM2 amène le symbole "TGV2" ;

- "PAZ" signifie Austerlitz ; "JUV" signifie Juvisy"

- et vous faîtes varier la position de vos marqueurs de la même façon pour vos TER ; ...

Donc, beaucoup de travail, mais n'oubliez pas "Control F" "68 ou 09 ou 01".

Sur les heures, l'heure par défaut est 10h00, mais il faut aller dans les règles et les 4 règles installées par défaut suffisent pour travailler amplement : donc possibilité de travailler avant 10h00 ou après 10h00.

J4M.



-------------------------------------------
Edité le Vendredi 7 Avril 2017 à 15h52

Bonjour MarcEnVoyage,

Quelques pistes sur vos régimes voyageurs RER-C.

Le RER-C introduit après la gare de PAZ (direction St-Michel) souterraine 3 destinations :

- RER-C05 : direction Versailles-Château ;

- RER-C08- : direction Versailles-Chantiers, via Massy ;

- RER-C07 : direction Saint-Quentin-en-Yvelines : attention, la zone de Trappes accueille des garages RER-C, ainsi qu'un atelier RER-C ;

- RER-C02 : direction Massy-Malaiseau - zone de garages & ateliers RER-C (sous réserves) ;

- RER-C12 : Pont de Rungis-Aéroport de Orly ;

- RER-C10 : direction & arrêt Juvisy ;

- RER-C04 : direction & arrêt Dourdan la Forêt, et direction Tours, via Vendômes, avec voies de garage ;

- RER-C06 : direction & arrêt Etampes avec voies de garages (7).

Vous avez donc 8 régimes différenciés : 2 en Nord RER-C et 6 en Sud RER-C.

Sur la base des régimes Sud, cela fait donc 6 régîmes différents sur la base d'une heure, soit un train toutes les 10 minutes dans ce sens. Voici la variable exprimée en mathématique : 03 <= R <=10.

Votre circulation moyenne serait donc d'un train toutes les 6.5 minutes en direction Sud, soit moins de 10 trains par heure.

Dans la réalité, le RER-C fait transiter un RER-C toutes les 3 minutes en service accéléré, cela signifie donc 20 trains par heure et non 30 en contraintes hausses comme vous le suggérez.

Dans la réalité, en régime détendu, vous auriez aussi un RER-C toutes les 10 minutes, soit 6 rames par heure en contrainte basse.

En plus, il faut ajouter les régimes spéciaux, comme les rames qui partent de Dourdan et qui s'arrêtent aux Invalides.

Vous devez donc décoincer les sorties du dépôt RER-C des Ardoines, et en direction Nord (PAZ), et en direction Sud (Etampes).

J4M.

-------------------------------------------
Edité le Vendredi 7 Avril 2017 à 16h13

Bonjour MarcEnVoyage,

Sur votre régime Fret, vos contraintes sur la ligne Pat Gérard sont constituées de Etampes à PAZ par les emprises suivantes :

- Brétigny ;

- Juvisy côté pair ;

- une possible desserte sur PAZ, via une section de voies à définir.

Contraintes liées à Juvisy.

Sur Juvisy, si vous venez de Brétigny, vous avez deux axes de dégagement dessinés par PAT et qui sont en statut (2bis/1bis/2ter/1ter).

Ces axes longitudinaux continuent jusqu'à la BIF de la Faisanderie (direction Orly Nord), via une ou deux voies qui approvisionnent le triage de Rungis.

Si vous devez aller sur PAZ, il faut prévoir le raccordement vers PAZ, après la gare de Athis-Mons, comme le précise mon Franklin Jarrier.
Sauf que sur Athis-Mons, il ne faut pas empiéter sur le RER-C, ce qui sous-entend une voie croisée, sans rentrée sur le périmètre RER-C.

Nota : sur la rampe en direction Sud de la gare de Jusvisy, en direction de Brétigny, l'accès à la fameuse rampe ne peut se faire que dans le sens Sud. Sur ShowMyStreet, il ne s'agit pas d'une rampe supérieure, mais d'un tunnel enterré à moins 10 mètres de profondeur.

Contraintes liées au complexe de Brétigny.

Sur ShowMyStreet, le schéma des voies de la gare sont : 2V+2V+2V+1V.

Sur le triage de Brétigny, il n'y a que 4 voies principales : (RER-2)+(GL-2)+(GL-1)+(RER-1).

Vous n'avez pas d'axes de dégagement pour vos convois de marchandises, ce qui sous-tend qui vous passiez sur les faisceaux pair du triage pour créer ces voies en statut 2bis et 1bis.

Si vous regardez le triage vu d'avion, le triage se compose d'un faisceau départ/réception et d'un faisceau de traitement.

Ces voies 2bis et 1 bis seront vos itinéraires de délestage sans que vous ayez à introduire des priorités : en arrivée Sud de Brétigny, vous aménagez un itinéraire, la démarche est symétrique en accès Nord du triage.

Point positif, la gare fait ressortir une halle marchandise de type FET-1 qu'il serait d'accoler côte à côte pour avoir un bâtiment allongé.

J4M.

-------------------------------------------
Edité le Vendredi 7 Avril 2017 à 16h36

Bonjour MarcEnVoyage,

Sur votre régime GL, quelques remarques.

Plusieurs types de trains :

- TEE Capitole 1960 : BB-9004-9200 verte et DEV-Inox Mistral 56 (7 voitures) ;

- TEE Capitole 1968 : BB-9281 à 9288 / BB9291 à 9292 / 9 à 10 voitures UIC-Y rouges en composition variable ;

- TEE Capitole 1972 : CC-6500 & 9 à 10 voitures UIC-Y rouges en composition variable ;

- TEE Capitole 1976 : CC-6500 & 13 voitures Grand Confort (composition variable) ;

- TEE Catalan Talgo : BB-7200 & 11 à 13 voitures en remorques ;

- TEE Etendart 1972 : CC-6500 & 13 voitures Grand Confort (composition variable) (via St-Pierre des Corps) ;

- TEE Aquitaine : CC-6500 & 13 voitures Grand Confort (composition variable) ;

- TEE Puerta del Sol : BB-9200/7200/22200 & mixte de CIWLT/voiture restaurant ;

- liaison Orléans butoir : BB-9200/9300/9400 & voitures USI/DEV/UIC Ep3/4/5 (cadencé) ;

- liaison Tours butoir : BB-9200/9300/9400 & voitures USI/DEV/UIC Ep3/4/5 ; dans le cas des USI, voiture pilote USI ;

- liaison Interloire : BB-9200/7200 & rame Aqualys (cadencé) ;

- liaison Brive GL : BB-9200/7200 & rame Téoz (cadencé) ;

- laison TAC Brive : BB-9200/7200 & rame Corail WL/TEN/... & porte auto (voir IbertrainZ/Encarnado/TrainZSpain&Rutas) ;

- liaison TAC Limoges : BB-9200/7200 & rame Corail WL/TEN/... & porte auto (voir IbertrainZ/Encarnado/TrainZSpain&Rutas);

- liaison Vendôme voie unique, via Dourdan la Forêt : X-72500 UM2/UM3 (régions PDL ou Centre) ; BB-67400 & 6 voitures USI/DEV ; EAD 440 kw UM3 ; EAD 660 KW UM2 ; ...

Se sont ajoutés (de mémoire), des trains banlieues à gares fixes (PAZ-Juvisy-Brétigny-Etampes).
Je crois me souvenir de compositions à base de banlieues PLM/Talbot avec des Biquettes (BB-01 à 80 - Mistral56) ou avec des BB-8500-PapyTrainZ/4100-Mistral56.
J'ai vu des rames Romilly avec une voiture de réversibilité & BB-8500.

Pour les TEE, arrivée et réception pour une rame par journée.

Pour les TAC, arrivée et réception pour une rame par journée.

Bon amusement,

J4M.



Edité par J4M Le 07/04/2017 à 16h36
   
Avatar
Par marcenvoyage - Le 07/04/2017 à 18h21

Bonjour J4M,

Merci beaucoup pour vos réponses détaillés!

Pour les longueurs de quai.

Je ne contente de faire les adaptations pour les trains GL.

Mes rames tractées consiste en sybic + 8 voutures corailsc renov.

C'est est a peine plus long qu'une unité TGV solo.


Éventuellement je conçois Les Aubrais pour recevoir des TGV UM (TGV A retourné?) ou les Luneas.

Coté sud loire le TGV Brive - Lille roulait toujours en solo.

Adaptations à prévoir aussi pour le RER C.
Ma cadence du RER est imaginaire. Chaque branche toutes les 30 min. Cela fait en moyenne un train toutes les 7,5 min. Cest une offre fortement genereuse entre 5 et 6 heures du mat.

De plus certaines branche sautent des arrêts. L'effet: deux trains s'attrapent en s'arrêtant quai à quai à Juvisy et Brétigny.


----

Merci aussi pour la description des composition des trains. Je suis Fan des TAC ☺

-------------------------------------------
Edité le Vendredi 7 Avril 2017 à 19h22

Les TAC ne circulaient uniquement la nuit oui y avait-il des corails de jours avec portes-autos?

Quand les voitures embarquaient encore Tolbiac furent-elles acheminé à la gare d'Austerlitz avec les voitures passagers ou furent elles ajoutées en gare même?

Les portes-autos furent-ils coté heurtoir ou deriere la loco?

Peut-être je vais créer un jour un TAC Paris - Brive avec manœuvre quai - terminal- auto ☺



Edité par marcenvoyage Le 07/04/2017 à 19h22


-------------------------
marc-en-voyage
Facebook    

» Vos créations de ligne »

Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
3 Utilisateurs en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 3 Visiteurs
Utilisateurs en ligne : Aucun membre connecté